Auteur : szugmeyer

Première semaine de fouilles

Narbonne, collège Victor Hugo. Dessin d’une stratigraphie par des élèves de 4ème encadrés d’archéologues de l’Inrap dans la cour du collège. ( cl. INRAP)

Cette semaine, une classe de SEGPA et une classe de quatrième ont débuté les…

Avril 2019: les premier décapages

Plan de localisation des différentes campagnes de fouilles dans le collège Victor Hugo

Premier décapages dans la cour d’honneur du Collège (cl. Zugmeyer, IRAA)

Cette année les décapages ont commencé dans la cour d’honneur du Collège….

Le chantier école continue en 2019

Après les très beaux résultats apportés par les fouilles de 2018, une nouvelle campagne est programmée pour 2019. Elle aura lieu du 6 au 24 mai, dans la cour d’honneur du Collège Victor Hugo. Elle permettra d’affiner notre connaissance du …

Les fouilles de 2018

Cette année les fouilles ont été réalisées par les classes de 5ème 8 et de 5ème SECPA, sous la direction de Véronique Canut (INRAP),Tanguy Wibaud (INRAP) et Stéphanie Zugmeyer (IRAA CNRS) avec la participation de trois étudiants en archéologie, …

Retour sur la table ronde, « Architecture militaire, une culture partagée entre Grèce et Provence »

La rencontre sur l’architecture militaire en Grèce et en Provence qui s’est déroulée les 23 et 24 novembre 2017 à la MMSH de Aix-en-Provence a donné lieu à des échanges passionnants autour des exposés. Des fortifications, peu ou mal connues, ont été mises en lumière et de nombreux documents inédits ont été présentés. Le public était au rendez-vous et malgré le temps maussade, la visite du magnifique site de Saint-Blaise à Saint-Mitre-les-Remparts a elle aussi attiré de nombreux amateurs de fortifications. Jean Chausserie Laprée … Continuer la lecture de Retour sur la table ronde, « Architecture militaire, une culture partagée entre Grèce et Provence »

Entre technique et politique : systèmes défensifs de Phocide et de Locride

À la croisée des routes commerciales, militaires et religieuses du monde grec, les fortifications de Phocide et de Locride passent pour être bien étudiées. Néanmoins, le nombre de sites connus, notamment s’agissant des tours et des citadelles de montagne, s’est accru ces dernières années et les périodes de construction des fortifications urbaines ne sont pas toujours établies avec exactitude, faute de fouilles ou d’études précises. Si l’appareil des fortifications a souvent été photographié et commenté, les études fines de topographie et d’urbanisme montrant la … Continuer la lecture de Entre technique et politique : systèmes défensifs de Phocide et de Locride