Catégorie : Connaissance hellénique

Apprenez le grec ancien cet été à l’Académie des langues anciennes

Demandez le programme ! Demandez le programme ! Rien de mieux qu’une université d’été dans la douce ville de Pau pour apprendre le grec ou perfectionner votre grec. L’édition 2019 de l’Académie des langues anciennes, aura lieu du 15 au 25 juillet, à la faculté de Lettres de l’université de Pau et des Pays de l’Adour. L’accueil des participants est prévu le lundi 15 juillet après-midi.Les cours débuteront le mardi 16 juillet au matin et se termineront le jeudi 25 juillet au soir. Il … Continuer la lecture de Apprenez le grec ancien cet été à l’Académie des langues anciennes

Editorial et sommaire du ΛΥΧΝΟΣ numéro 152 de mars 2019

Dieu s’est-il arrêté à Marseille ? Depuis quelque temps, je passe devant le Café de Dieu à la Joliette, à Marseille. C’est bien ce que raconte la pancarte : Théou Café c’est à dire ΘΕΟΥ ΚΑΦΕ, « Café de Dieu ». Un certain sentiment de crainte de Dieu sans doute m’a jusqu’aujourd’hui empêché de franchir le seuil, et pourtant j’aurais tant de choses à lui dire autour d’une tasse de café. Dieu est partout, de toute façon. Mais à leur façon et d’une autre façon, les … Continuer la lecture de Editorial et sommaire du ΛΥΧΝΟΣ numéro 152 de mars 2019

C. Boudignon : Vous parlez grec et vous ne le saviez pas (n°42)

► ὁ λύχνος n° 152, mars 2019, article dix. ZOO « Qui veut faire l’ange fait la bête » Pascal La culture française continue, semble-t-il, de faire des ravages. Jusqu’en Arabie saoudite, les films français font des émules. On cite notamment ce grand classique du cinéma français, Le père Noël est une ordure, avec la scène finale où les personnages joués par Thierry Lhermitte et Gérard Jugnot envoient les restes d’un plombier découpé en morceaux aux animaux du zoo de Vincennes. Il faudrait interdire ce film. … Continuer la lecture de C. Boudignon : Vous parlez grec et vous ne le saviez pas (n°42)

J.V. Vernes : L’étymologie et le sens de ὁ ἀριθμός, « Le nombre » et des mots de sa famille

► ὁ λύχνος n° 152, mars 2019, article neuf. Pour l’étymologie de ἀριθμός nombre, l’Etymological dictionary of Greek de Beekes pose une racine *h2rei- signifiant ‘compter’, et, comme le Griechisches etymologisches Wörterbuch de Frisk, le rapproche simplement de νήριτος ‘innombrable’. Dans son Dictionnaire étymologique de la langue grecque, Chantraine écrit, à la fin de l’article ἀριθμός de son dictionnaire : « un rapport avec ἀραρίσκω, etc. est possible. » Cela fait partie des pistes de recherche qu’on trouve dans le Chantraine. Celle-ci, que nous allons suivre, nous invite … Continuer la lecture de J.V. Vernes : L’étymologie et le sens de ὁ ἀριθμός, « Le nombre » et des mots de sa famille

Jacqueline de Romilly ? : La Vie sexuelle d’Homère

[Il faut marquer ce jour vraiment si particulier d’une grande pierre blanche car nous publions la première feuille d’un manuscrit de 98 pages dactylographiées ni signature que nous avons retrouvé dans les archives de Connaissance Hellénique. Il gisait là depuis longtemps. Feue Rénée Jacquin, notre présidente, m’a rapporté un témoin, s’était bien moqué de ce texte que lui avait remis un jour Jacqueline de Romilly quand elle lui avait rendu visite à Aix. “Qu’est-ce que c’est donc que toutes ces fariboles !” s’était-elle exclamé … Continuer la lecture de Jacqueline de Romilly ? : La Vie sexuelle d’Homère

Jean-Claude Dutto a lu pour vous « LA part du héros » d’Andrea Marcolongo

LU POUR VOUS :  Andrea MARCOLONGO, LA PART DU HEROS, Le mythe des Argonautes et le courage d’aimer, trad. Béatrice ROBERT-BOISSIER, Les Belles Lettres, Paris, 2019, 272 p.. Comment devenir le « héros » de sa propre vie ? C’est cette thématique aussi fondamentale que délicate qu’aborde Andrea MARCOLONGO dans son nouvel ouvrage, « La part du héros », édité aux Belles Lettres. Après le succès de « La langue géniale, 9 bonnes raisons d’aimer le grec », ce nouvel opus a pour trame narrative « Les Argonautiques » d’Apollonios de Rhodes, épopée composée au … Continuer la lecture de Jean-Claude Dutto a lu pour vous « LA part du héros » d’Andrea Marcolongo

Marie-Jeannine SALÉ : le grec en V.O. ou les disciples d’Emmaüs

[Nous publions ici une archive du numéro papier Ὁ Λύχνος – n° 17, octobre 1983, 20-26. Nous espérons donner le goût aux débutants ou non en grec de lire directement en grec avec l’aide de la traduction ci-dessous et du commentaire des textes savoureux de la littérature.] Les disciples d’Emmaüs (Évangile selon saint Luc, 24, 13-35) (13) Καὶ ἰδού δύο ἐξ αὐτῶν ἐν αὐτῇ τῇ ἡμέρᾳ ἦσαν πορευόμενοι εἰς κώμην ἀπέχουσαν σταδίους ἑξήκοντα ἀπὸ Ἱερουσαλήμ, ᾗ ὄνομα Ἐμμαούς, (14) καὶ αὐτοὶ ὡμίλουν πρὸς ἀλλήλους περὶ πάντων … Continuer la lecture de Marie-Jeannine SALÉ : le grec en V.O. ou les disciples d’Emmaüs

Stéphanie Wyler ET ALII, JULES CÉSAR ET LA FIN DE LA MARSEILLE GRECQUE, ÉPISODE 2

► ὁ λύχνος n° 152, mars 2019, article sept. Épisode 2. Fin juin 49. Combat naval devant Marseille [Pour l’épisode 1, voir : https://ch.hypotheses.org/2793  [Pendant 551 ans, de sa fondation en 600 jusqu’à 49 avant J.-C., Marseille a été une ville grecque, libre et même conquérante. Puis, ayant choisi le parti de Pompée dans la guerre civile, contre César, elle fut conquise par les armées romaines. Ce sont les derniers jours de son indépendance que nous raconte Jules César dans son ouvrage de la … Continuer la lecture de Stéphanie Wyler ET ALII, JULES CÉSAR ET LA FIN DE LA MARSEILLE GRECQUE, ÉPISODE 2

Janine Kaminski vous traduit 7 poèmes de « Corps jouissants, Corps souffrants » de Théodore Zaphiriou

► ὁ λύχνος n° 152, mars 2019, article six. Théodore P. Zaphiriou, Corps jouissants, corps souffrants (Κορμιὰ & Σώματα), édition bilingue, traduction Janine Kaminski, Andy’s Publishers, Athènes 2017, ISBN 978-960-565-217-3. Dans ce recueil intitulé littéralement « Corps et Corps » (avec une différence entre les deux termes si subtile qu’on ne peut la rendre en français, sinon par une périphrase), le poète revient à son thème favori : le temps toujours symbolisé par les trains : trains arrêtés, trains en marche, voies, gares désaffectées, trains rêvés. Mais ici, … Continuer la lecture de Janine Kaminski vous traduit 7 poèmes de « Corps jouissants, Corps souffrants » de Théodore Zaphiriou

Stavros Zaphiriou, « Auto-immune (un mélodrame) », traduit par Janine Kaminski

► ὁ λύχνος n° 152, mars 2019, article cinq. STAVROS ZAPHIRIOU, Αὐτοάνοσο (ἕνα μελόδραμα), Éditions Νεφέλη, Athènes 2017. Présentation Comment interpréter cette composition aux multiples facettes de Stavros Zaphiriou : théâtre de l’absurde comme le suggère ironiquement l’allusion à Beckett aux dernières pages ? « Un mélodrame » : comme dans la tragédie antique où un Coryphée commente, non pas pour le chœur mais pour un comparse, le spectacle qui se joue sur un plateau de théâtre : une répétition de la vie… Commentaire extrêmement sombre : aucun espoir pour l’homme … Continuer la lecture de Stavros Zaphiriou, « Auto-immune (un mélodrame) », traduit par Janine Kaminski

Bernard Boyaval commente trois inscriptions grecques d’Egypte

► ὁ λύχνος n° 152, mars 2019, article quatre. HERENIOS DE KOM ABOU BILLOU (DELTA) G. Wagner1 a publié l’épitaphe en prose de ce personnage et l’a traduite ainsi : « Herenios, poète et auteur d’épigrammes, qui a aimé ses enfants (bon père), âgé d’environ 50 ans. L’an 17, le 23 Choiak. Aie bon courage ». Sur sa profession, il s’est contenté de reproduire la notice du dictionnaire grec-anglais Liddell-Scott-Jones (LSJ) : « La qualité d’épigrammatographe n’est pas attestée en Egypte. Le terme lui-même ne se trouve que dans … Continuer la lecture de Bernard Boyaval commente trois inscriptions grecques d’Egypte

Jean-Michel Ropars : Ulysse figure souffrante et lunaire

► ὁ λύχνος n° 152, mars 2019, article trois. [ Comme il l’avait déjà fait pour Hermès, dans une série en trois articles, ch.hypotheses.org/2714, Jean-Michel Ropars propose cette fois-ci une nouvelle série en trois articles centrée sur le personnage d’Ulysse et de ses doubles.] Après avoir proposé[1] en 2016 de définir Hermès comme le dieu réalisant par excellence« l’union des contraires », j’ai cherché, les années suivantes[2], à montrer comment Ulysse pouvait en incarner la transposition épique : dans la mise en scène imaginée par les … Continuer la lecture de Jean-Michel Ropars : Ulysse figure souffrante et lunaire

Jean-Victor Vernhes a fait quatre LECTURES pour vous

► ὁ λύχνος n° 152, mars 2019, article deux. Quelques importantes parutions 1. Marie-Hélène DELAVAUD-ROUX Corps et voix dans les danses du théâtre antique. Publié aux Presses universitaires de Rennes, avec le soutien de l’université de Bretagne occidentale, en Février 2019. 316 pages, 26 €. Ce sont les Actes du colloque organisé à Brest sur ce sujet du 28 au 29 septembre 2012. Voici le lien vers l’éditeur : http://www.pur-editions.fr/detail.php?idOuv=4775 Voici le texte de présentation : « Le thème des rapports entre corps et voix dans … Continuer la lecture de Jean-Victor Vernhes a fait quatre LECTURES pour vous

VASSILI KAPNISTE : Qu’Ulysse ne navigua pas dans la mer Méditerranée mais dans les mers Noire et d’Azov

[Mme Natalia Gamalova, professeur de langue et littérature russe à l’Université de Lyon 3, nous fait l’honneur de nous proposer une petite perle de la littérature érudite russe. C’est un bref écrit de Vassili Kapniste qui en 1819 défend, non sans beaucoup d’intelligence, que Charybde et Scylla identifiées par Homère aux îles Symplégades et Planètes du Bosphore obligent à situer la navigation postérieure d’Ulysse en mer Noire et non en Méditerranée. Cette traduction française inédite est précédée d’une petite introduction de la main de … Continuer la lecture de VASSILI KAPNISTE : Qu’Ulysse ne navigua pas dans la mer Méditerranée mais dans les mers Noire et d’Azov

Soirée hommage a la poetesse Olga VOTSI le 16 mars 2019 à Lyon

[L’association France Grèce est heureuse de diffuser ce communiqué de la part d’une association soeur.] L’Association Culturelle Franco-Hellénique DEFKALION en partenariat avec le Service Culturel de l’INSA vous invite à une soirée-hommage dans le cadre de Printemps des Poètes, pour la poétesse, peintre, écrivaine et traductrice OLGA VOTSI le 16 mars 2019, à 19h15 dans l’amphithéâtre René Char, Bâtiment la Rotonde, entrée sous la passerelle, 20, rue des Arts, 69100 Villeurbanne (Tram, T1 et T4, arrêt Gaston Berger). « Olga Votsi, née en 1922 et morte en 1998, poète, essayiste et traductrice, a été, de manière singulière, une aventurière de l’esprit. Immergée … Continuer la lecture de Soirée hommage a la poetesse Olga VOTSI le 16 mars 2019 à Lyon

Editorial et sommaire du ΛΥΧΝΟΣ n° 151, novembre 2018

Emile Henry, La place d’Aubagne, Aquarelle de la fin du XIXe siècle Editorial (et sommaire) Rue d’Aubagne, Homère songeait… [En 1803, rue d’Aubagne à Marseille, le préfet Charles Delacroix, le père d’Etienne Delacroix, a fait érigé une fontaine, un lavoir et un buste d’Homère sculpté par Etienne Dantoine au sommet d’une colonne antique. Elle porte cette inscription « Les descendants de Phocée,à Homère ». Le 5 novembre dernier, deux ou trois immeubles se sont effondrés dans la rue d’Aubagne suscitant une immense émotion. Connaissance Hellénique laisse … Continuer la lecture de Editorial et sommaire du ΛΥΧΝΟΣ n° 151, novembre 2018

Bernard Boyaval : quel est le métier d’Harpalos ?

► ὁ λύχνος n° 151, novembre 2018, article douze. Intérieur de Sainte-Sophie (Constantinople / Istanboul) cliché Ingo Mehling (wikicommons) L’épigramme funéraire d’Harpalos décrit ainsi son travail d’architecte (traduction d’Et. Bernand, Inscriptions métriques (1969), n°23 p. 128 v. 5-8) : Οὗτος ὁ κοσμήσας περιμή(κ)εα τείχεα νηῶν στήσας αἰθούσσαις κίονας ὑψορόφους πολλάκι καὶ κορυφὰς ὀρέων ἴσα κάρφε(α) κόροι ἤγαγε πειθομένας λεπταλέοισι κάλοις « C’est lui qui a orné les très longs murs des temples, qui a dressé dans les portiques de hautes colonnes, et souvent il a déplacé les … Continuer la lecture de Bernard Boyaval : quel est le métier d’Harpalos ?